FR EN
Professeur 2e classe

Membre junior de l'IUF


Equipe : Co-construction du sens : Intégration, Interface, Intéraction (C3I)

Bureau : A 307
Tél : +33(0)4 13 55 35 96
Mél : laurent.prevot(arobase)lpl-aix.fr
Publications saisies dans HAL >>
Publications (toutes)  >>
Productions par catégories >>
Publications full text >>
Publications sur HAL >>
Publications les plus significatives >>

http://lpl-aix.fr/person/prevot

Laurent PREVOT

Laboratoire Parole et Langage
UMR 7309 CNRS - Université Aix-Marseille
5 avenue Pasteur
BP 80975
13604 Aix-en-Provence Cedex 1, France

Curriculum Vitae >>

ANR Cofee

Conversational Feedback [2012-2015] >>

Variamu

Variations in Action: A Multilingual approach >>

Older Projects

ERASMUS MUNDUS Action 2 "Multilingualism et Multiculturalism". Mobility Grants for Master, PhD, Post-Doc and Staff between Europe and South-East Asia
http://www.em-multi.eu

ANR M3 [2007-2010]: A French-Mandarin comparison of verb lexical organization: http://140.112.147.149:81/m3/

ANR ANNODIS [2007-2010]: Discourse Annotation project (written monologue)
http://w3.erss.univ-tlse2.fr/textes/pagespersos/annodis/ANNODISen.html

ANR OTIM [2008-2011]: http://aune.lpl.univ-aix.fr/~otim/

Propositions de sujets de stages et de mémoire de recherche

Sujets de Recherche

Sujet: Pragmatique et Prosodie des particules finales (co-direction avec James German)
Dans une travail récent nous avons exploré la particule final 'lah' dans l'anglais de Singapour. Nous avons montré que la structuration prosodique des énoncés influençait l'occurrence de cette particule alors qu'elle était présentée jusqu'à présent comme ayant une fonction uniquement pragmatique et discursive. Nous souhaitons développer ce travail pour les particules finales du français les plus fréquentes ("quoi", "hein",…). Le travail de M1 consiste en une analyse qualitative et quantitative (statistiques descriptives simples) des corpus français disponibles pour une telle étude. Le travail de M2 consistera dans l'expiration approfondie de cette hypothèse de la contribution de la structure prosodique des énoncés à dans l'occurrence de ces items. Pratiquement, il faudra tester si l'apparition de ces particules est due uniquement à un des facteurs suivants : (i) fonction communicative, (ii) habitude de langage de certains locuteurs, (iii) structuration prosodique ou à une interaction entre ces facteurs. En fonction de l'orientation méthodologique de l'étudiant le travail peut se focaliser sur de grands corpus uniquement ou être développé dans des études plus contrôlées en laboratoire.

Sujet - Feedback à travers les langues

Dans le cadre du projet CoFee (Feedback Conversationel), nous étudions les principaux items lexicaux employés dans les énoncés de feedback en français (oui, ouais, d'accord, ok, voilà, mh,…) Nous disposons d'un jeu de donnée significatif pour ces énoncés et d'analyses quantitatives pour les énoncés simples (composés d'un item de feedback). Dans la littérature des travaux sur ces items pour un certain nombre de langues (Suédois, Anglais, Italien, Danois, Mandarin, Japonais,...) existent dans différents stades d'avancement. Par ailleurs, pour certaines de ces langues (Anglais en particulier mais d'autres pistes sont envisageables), des corpus comparables aux nôtres existent. Le travail de M1 consiste à (i) une étude approfondie de la littérature sur ce sujet avec une attention particulière à la comparaison des résultats à travers les langues ; (ii) un recensement des corpus disponibles ou accessibles. Sur cette base le travail de M2 se focalisera sur une paire de corpus et mettra en place une analyse comparative quantitative sur ces questions. Un travail de thèse peut tout à fait se développer sur ces bases.

Sujet 4 - Feedback complexe (collaboration avec Roxane Bertrand)
Dans le cadre du projet CoFee (Feedback Conversationel), nous étudions les principaux items lexicaux employés dans les énoncés de feedback (oui, ouais, d'accord, ok, voilà, mh,…) Nous disposons d'un jeu de donnée significatif pour ces énoncés et d'analyses quantitatives pour les énoncés simples (composés d'un item de feedback). L'objectif du travail de M1 est de mener une étude de corpus (recherche, d'exemples, statistique descriptives simple de ce type de données) afin d'étudier les énoncés de feedback un peu plus complexes: (i) composés de plusieurs items ("ah ok ben d'accord, ben oui voilà, ouais ouais ouais ouais"), (i) les énoncés incluant des items non-lexicaux (rires, mais aussi autre productions et formes quasi-lexicales comme vouais, mouais,…). En M2, nous nous focaliserons sur un de ces types d'énoncés (en fonction des résultats du M1) pour le passer au crible, éventuellement via des expériences en production et/ou des jugements de validité des séquences. Un travail de thèse peut tout à fait se développer sur ces bases.


Sujet 5 - Structure de discours et oculométrie (M1) (collaboration avec Stéphane Rauzy)
(Théorie et Expérimentation: Discours)

Les théories relationnelles du discours, comme la Segmented Discourse Representation Theory, proposer de modéliser le discours comme une ensemble d'unités minimales et de relations entre ces unités. Ces relations induisent une structure arborescente qui possède un pouvoir prédictif sur un certains nombres de phénomènes discursif. Elle doit aussi permettre d'exprimer la complexité (et donc sans doute la difficulté de traitement) de différents discours. L'objectif de ce travail est de vérifier ces hypothèses à l'aide d'une expérience de lecture de ces textes enregistrée par un oculomètre. La première année (M1) consiste d'une à analyser en SDRT, un petite ensemble de texte pour lesquels nous avons déjà les données expérimentales enregistrées, d'analyser ces données au vu des structure de discours et d'autre part à d'acquérir la technique de l'oculomètre pour le travail de M2. En M2, il s'agira de construire un corpus spécifique à cette expérience, de faire les analyses de discours, faire les passations et analyser les données au vu des hypothèses.

Activités

Discours, Dialogue, Sémantique, Pragmatique, Traitement Automatique des Langues 

Responsabilité de projets

209 - 1/01/2014-31/12/2015 : VariAMU : Variations in Action: a MUltilingual approach >>

188 - 1/10/2012-30/09/2015 : Conversational Feedback (CoFee) >>

187 - 15/07/2011-14/04/2015 : Multilingualism and Multiculturalism (MULTI-2) >>

184 - 15/07/2010-15/07/2014 : Multilingualism and Multiculturalism (MULTI) >>

183 - 1/02/2011-31/12/2012 : ORCHID-CORPUS >>

 

Plus de détails sur ces projets >>

Participation aux projets

189 - 1/01/2013-1/01/2019 : ORTOLANG >>

215 - 1/01/2015-31/12/2018 : Projet RAPP : Représentation et Planification de la Prosodie >>

220 - 1/04/2016-31/03/2017 : Conversational Brains (COBRA) >>

213 - 1/01/2014-31/12/2015 : Theory of Mind and Coordination of Conversation >>

170 - 1/01/2009-1/01/2012 : OTIM (Outils de Traitement de l'Information Multimodale) >>

201 - 1/07/2013-... : Complexité et Langage : une étude formelle et expérimentale des mécanismes de compréhension (CoLan) >>

 

Collaborations nationales et internationales

- Chinese and Bilingual Studies, The Hong-Kong Polytechnic University: Huang Chu-Ren, Yao Yao

- Institute of Linguistics of the Academia Sinica (Taipei): Tseng Shu-Chuan

- Institute of Linguistics, National Taiwan University: Hsieh Shu-Kai

- English Department (National Changhua University of Education): Alvin Cheng-Hsien Chen

- Cognition Langues Langage Ergonomie (CLLE, Toulouse): Myriam Bras, Karine Duvignau, Yann Desalle, Bruno Gaume, Franck Sajous, Marianne Vergez-Couret.

- Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT, Toulouse): Nicholas Asher, Philippe Muller, Emmanuel Navarro, Laure Vieu.

- Laboratory for Applied Ontology (LOA, Trento): Stefano Borgo, Roberta Ferrario

- Università di Pisa (Computational Linguistics Laboratory): Alessandro Lenci

- Hong Kong Institute of Education: Hintat Cheung

Rapport de recherche

  • Séjours dans d'autres laboratoires >>
  • Encadrement et animation scientifique >>
  • Enseignement >>

Encadrement de thèses

2013-... : Anaïg PENAULT La compréhension des énoncés non-phrastiques en français : intégration des indices intonatifs et du contexte discursif

2016-... : Matthieu STALI Comparaison interlangue des structures conversationnelles: exploitation linguistique de traitements non-supervisés

Retour à la liste des membres

[Modifier des données personnelles]


Cette base de données hébergée par le Laboratoire Parole et Langage a fait l'objet d'une déclaration à la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (no 887656 du 15/12/03). Conformément à la législation française, toute personne citée nominativement dispose d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui la concerne (art. 34 de la loi « Informatique et Libertés » du 6 janvier 1978). Pour exercer ce droit, envoyez un message à <webmestre(arobase)lpl-aix.fr>.


Top