Accueil > Evénements


Evénement No. 1890
http://www.lpl-aix.fr/event/1890

Convergences de vues sur la convergence linguistique (Séminaire Equipe SYSTUS)

Type :

séminaire LPL

Auteur :

Affiliation :

Lieu ou publication :

LPL, salle de conférences B011, 5 avenue Pasteur, Aix-en-Provence

Pays :

France

Date (de début) :

19/1/2018

Date de fin :

Heure :

10h30-12h

URL:

Conditions d'accès :

entrée libre

 Organisateur(s) :

 Partenaires :

 Email pour contact :

frederic.sabio(arobase)lpl-aix.fr

Présentation :

*** CYCLE DES SEMINAIRES DES NOUVELLES EQUIPES DE RECHERCHE ***

4) Séminaire de l'équipe SYSTUS - 19 janvier 2018, 10h30 en salle B011, Laboratoire Parole et Langage

Programme :

Programme :

10h30-10h50 : Sybille Kriegel
La convergence à l'origine de nouvelles langues
La notion de convergence connaît des acceptations diverses dans les différentes disciplines de la linguistique. Hugo Schuchardt a employé les termes " convergence " et " divergence " pour faire référence à la proximité et à la distance systématique entre deux langues. Gumperz & Wilson (1971) ont précisé la notion dans leur étude sur les langues en contact dans le village indien de Kupwar. En études créoles, c'est Annegret Bollée qui, dans son article en langue allemande " Die Rolle der Konvergenz bei der Kreolisierung " (1981), est la première à proposer une définition précise du terme en se fondant essentiellement sur les recherches concernant la diachronie des langues romanes. Selon elle, la convergence fait référence au fait que des structures similaires présentes dans deux langues en contact se rencontrent et se renforcent mutuellement ou qu'une tendance observable dans une langue se grammaticalise sous l'influence d'une structure présente dans une autre langue. Tout en précisant la définition de Bollée, je discuterai quelques évolutions dans la morphosyntaxe des créoles pour lesquelles on peut faire valoir le concept de convergence.

10h50-11h10 : Cyril Aslanov
Reconstitution de convergences translinguistiques advenues au cours de la glottogenèse des langues indo-européennes historiquement attestées
La linguistique comparée des langues indo-européennes s'est traditionnellement intéressée aux processus qui ont amené les langues historiquement attestées à diverger les unes des autres à partir d'une souche commune et les unes des autres. Dans une perspective inaugurée par Nicolas Troubetzkoï dans son article programmatique "Gedanken über das Indogermanenproblem," Acta Linguistica Hafniensia 1 (1939): 81-89, je voudrais présenter brièvement mes travaux sur la convergence qui a mené à la glottogenèse des langues indo-européennes historiquement attestées au terme d'une hybridation entre le système linguistique hérité du proto-indo-européen et des traits structurels empruntés aux langues allogènes des divers Sprachbünde où se sont intégrées les langues prolongeant chacune à leur façon l'héritage linguistique du proto-indo-européen.

11h10-11h30 : Seung Kyung Kim (LPL), Sunwoo Jeong (Stanford U.), James S. German (LPL)
Social sensitivity in perceptual learning
Studies have shown that social adaptation in production (convergence/divergence) and perception (normalization) can occur implicitly, as an unconscious response to the speech and/or perceived social characteristics of another talker (Johnson et al., 1999; Babel, 2012). In phonetic recalibration, listeners adjust their phonetic category boundaries in response to new speech input (Norris et al., 2003). This is similar to normalization, in that it is adaptive, though it is less dynamic, in that the effects persist beyond the period of exposure. In this study, we explore whether phonetic recalibration is also sensitive to the perceived social characteristics of the speaker. Specifically, we test whether changes to the phonetic boundary between /t/ and /d/ are modulated by the facial expression of the speaker during exposure.

11h30-12h : Discussion


 Remarques :

Nom de l'auteur de la fiche :

Claudia PICHON - STARKE

[Modifier cette fiche] [Créer un nouvel enregistrement]